Pourquoi installer une pompe à chaleur hybride ?

11 avril 2022

POMPE À CHALEUR OU CHAUDIÈRE GAZ HYBRIDE

Intérêt et fonctionnement

Aujourd’hui la pompe à chaleur hybride ou la chaudière hybride est présentée comme la solution économique du moment. Bon nombre de nos clients sont équipés de chaudière gaz à condensation et nous demandent s’il est vraiment utile pour leur confort et leurs économies d’ajouter une pompe à chaleur air/eau en complément.

Cette question centrale fait naître en général d’autres questions : comment la pompe à chaleur hybride fonctionne-elle ? Comment l’appoint et la relève se font-ils ? Le fait d’éteindre et allumer sa chaudière régulièrement pour que la pompe à chaleur reprenne la relève est-ce une preuve d’économie ? Le confort tout l’année est-il assuré ?

Hybride (dèf) : s’applique à quelque chose qui est composé de plusieurs éléments.

Un système de chauffage hybride est donc, par définition, un système qui fonctionne grâce à deux sources d’énergie distinctes comme par exemple, l’électricité et le gaz mais on peut également coupler une énergie bois avec de l’électricité.

Le principal objectif d’un système de chauffage hybride telle que la chaudière gaz à condensation et la pompe à chaleur est d’utiliser de façon optimale chacune des sources d’énergie disponible (électrique et thermique), pour :
– Limiter les émissions de CO2
– Réduire la consommation énergétique du véhicule (et donc de diminuer les frais liés à l’achat du gaz notamment)

COMMENT FONCTIONNE UNE CHAUDIÈRE GAZ HYBRIDE OU UNE POMPE À CHALEUR HYBRIDE ?

Le principe de fonctionnement d’un système de chauffage hybride est bien plus facile à comprendre qu’on ne pourrait le penser de prime abord.

Pour commencer, il faut trois appareils : une PAC air/eau doit être de petite puissance (puisque ce n’est pas elle qui assurera le chauffage lors de période de grands froids), d’une chaudière gaz à très haute performance énergétique (THPE) et d’une régulation intelligente.

Grâce à la régulation intelligente, la solution choisit en temps réel le mode utilisant l’énergie la moins chère (comme sur une voiture hybride). En général, lors des périodes douces, l’équipement fonctionne grâce à l’énergie électrique (PAC) et lors de périodes de grands froids, la chaudière HTPE prend la relève. Concernant la production d’eau chaude sanitaire, elle est assurée en majeure partie en mode gaz.

Dans les faits, la pompe à chaleur est l’équipement qui fonctionne la majeure partie de l’année et en continue. Elle est simplement prise en relève par la chaudière lors d’épisodes glacials. Tout se fait de manière automatique et intelligente : la régulation priorise l’énergie à envoyer en fonction de ce qu’il est possible d’apporter par rapport à la demande.

La pompe à chaleur hybride est un atout pour les foyers qui veulent changer leur système de chauffage mais pas leurs émetteurs. En effet, certains émetteurs n’acceptent pas les pompes à chaleur basses températures, ainsi la solution d’une PAC hybride permet de garder une température d’ECS assez haute et évite de trop gros travaux.

EST-CE QU’UN SYSTEME DE CHAUFFAGE HYBRIDE CONSOMME MOINS QU’UN SYSTEME DE CHAUFFAGE THERMIQUE ?

La réponse est oui, et ceci de manière logique : un système de chauffage hybride combine un système d’alimentation gaz (ou autre type de système thermique) et électrique. Le système thermique est de ce fait forcément moins utilisé que dans le cas d’un système 100% thermique, ce qui entraîne une baisse de la consommation de gaz. Donc, un moindre coût pour l’usager.

Cette baisse de consommation dépend aussi d’un facteur important : l’isolation de votre maison. En effet, faire des économies grâce au système de chauffage c’est important et nécessaire mais il faut prendre en compte que si votre maison est source de déperditions thermiques importantes alors investir dans un nouveau système de chauffage est désuet.

Selon l’ADEME, Agence de transition écologique, les déperditions d’énergie d’une maison individuelle mal isolée se répartissent ainsi :

  • 25 à 30 % d’énergie est perdue par le toit,
  • 20 à 25% par les murs,
  • 20 % par le renouvellement d’air,
  • 13 % par les fenêtres,
  • 7 à 10% par le plancher bas,

Enfin, votre système de ventilation (20 %) et les ponts thermiques (5 %) constituent les dernières sources de déperditions de chaleur de votre maison.

La diminution des émissions de CO2 liées à la consommation de chauffage est aujourd’hui un objectif commun à de nombreux pays. Dans ce contexte, la pompe à chaleur ou chaudière hybride, qui combine un système d’alimentation thermique ou avec un système électrique, connaît un essor important. Mais quels sont les avantages de ce système ?

 

ÉCONOMIE DE GAZ

Un système de chauffage hybride, utilise deux types de consommation : la consommation thermique et la consommation électrique. Lors des moments de consommation électrique, l’appareil ne consomme pas de gaz du tout, cette dernière n’est utile que lors de périodes de grands froids. Ainsi, l’utilisation d’un système de PAC ou chaudière hybride entraîne une moindre consommation de gaz et de ce fait permet des économies d’usage.

L’avantage par rapport à un véhicule électrique par exemple, c’est que la pompe à chaleur produit sans cesse de l’électricité puisqu’elle a accès aux calories de l’air, une énergie existante en permanence.

 MOINS D’ÉMISSIONS DE CO2

Un système électrique n’émet pas de CO2. Concernant la pompe à chaleur air/eau, celle-ci utilise deux types d’énergie décarbonée et renouvelable pour fonctionner : l’air et l’électricité. Son rendement et sa performance énergétique sont mesurés grâce au SCOP (coefficient de performance saisonnier.) Cet indicateur représente le rapport entre la quantité de chaleur produite et la quantité d’énergie utilisée. Ainsi plus le SCOP est élevé, moins l’appareil dépense de l’énergie pour fonctionner.

Par ailleurs, la pompe à chaleur est quasi-neutre en termes de rejets de gaz à effet de serres. Ainsi, parce que le système de chauffage hybride a recours en majorité de partie à l’énergie électrique, celui-ci est moins polluant qu’un système de chauffage thermique.

 

PLUS DE CONFORT

Les innovation hybrides ont été conçus pour utiliser un maximum le système d’alimentation électrique. On peut donc parler d’appareil électrique dotés d’une assistance thermique, tout comme les véhicules hybrides.

Séparément, la pompe à chaleur air/eau et la chaudière gaz à condensation forment deux éléments confortables d’utilisation. Ainsi, si nous les combinons, ces deux systèmes font valeur tous leurs avantages. La régulation intelligente implantées à ces deux appareils est le « cerveau » des systèmes : il pilote et évalue quelle énergie présente un atout pour vous chauffer en temps réel. C’est ainsi que cet équipement hybride permet de réaliser des économies d’énergies supplémentaires sans que vous ayez à effectuer de manipulations par vous-mêmes.

Ainsi, comme pour tous les types de système de chauffage, votre thermostat d’ambiance vous permettra de piloter la température de votre intérieur aussi simplement qu’avant.


MOINS D’URGENCES DEPANNAGE

Ce type d’équipement tombe rarement en panne mais si un dysfonctionnement survient alors soit la chaudière soit la pompe à chaleur prend le relai. Cela laisser le temps aux techniciens de maintenance de venir et réparer votre installation tout en ayant conservé votre chauffage opérationnel.

Jusqu’au 31 mai 2022, M-Energies vous fait profiter d’offres sur les pompes à chaleur en complément de votre chaudière gaz à condensation !
Ainsi, vous ferez de votre équipement, un système hybride.

Découvrir nos offres pompes à chaleur !